Chez Ptit Gars

Accueil > Recettes > Le goûter > Pâte à tartiner maison

Pâte à tartiner maison

samedi 14 novembre 2020, par Pti Gars

450 g de pâte à tartiner noisettes et chocolat

Ingrédients :

La pâte à tartiner noisettes et chocolat :

  • 200 g de noisettes
  • 200 g de chocolat au lait (Jivara de Valrhona)
  • 35 g de sucre glace (facultatif)
  • 30 g d’huile de noisettes (ou d’huile neutre en goût)

Préparation :

La pâte à tartiner noisettes et chocolat :

Préchauffez votre four à 150°C.
Torréfiez les noisettes au four pendant 10 minutes.

Laissez-les refroidir puis frottez-les entre vos mains ou un torchon pour retirer la peau.
Ce n’est pas très grave si elle ne s’enlève pas sur quelques-unes de vos noisettes, l’essentiel est d’en enlever la majorité (car cela rend la pâte amère).

En parallèle, faites fondre le chocolat au lait au bain-marie.

Versez les noisettes dans le bol du blender (sans la peau). Puis mixez à vitesse 1 jusqu’à obtenir une poudre très fine.

Ajoutez le sucre glace et l’huile puis mixez jusqu’à obtenir une pâte bien lisse. Commencez à vitesse lente puis augmentez à mesure que la pâte se forme.
Ajoutez le chocolat fondu puis mixez à nouveau 30 secondes à vitesse maximum.

Il ne vous reste plus qu’à la couler dans un pot bien propre et à la laisser cristalliser pendant 24 heures à température ambiante.

La température à une grande influence sur la consistance de votre pâte à tartiner, si vous la placez au réfrigérateur elle va durcir et aura une texture proche du gianduja. A l’inverse s’il fait très chaud chez vous, elle aura tendance à être plus liquide.

Astuces et Conseils à retenir :

  • Vous pouvez remplacer le chocolat au lait par du chocolat noir.
  • La consistance de la pâte dépend beaucoup de la qualité de vos noisettes. Plus elles seront grasses (signe de bonne qualité) plus votre pâte sera liquide.
  • Si la texture ne vous convient pas, vous pouvez faire fondre votre pâte à tartiner au bain-marie puis ajouter de l’huile pour la rendre plus liquide, ou un peu de chocolat pour au contraire l’épaissir.
  • Il n’y aucun ingrédient sensible, elle se conserve donc plusieurs semaines à température ambiante.
  • La magie de la science a voulu qu’un de mes pots reste liquide. Je l’ai remué avec une petite cuillère et le lendemain il avait la consistance parfaite. C’est un histoire de physique et d’énergie, mais vous pouvez essayer si après 24 heures votre pâte à tartiner n’a pas figé.